• Jean-Christophe DIMINO

Kw Megacamp, location saisonnière et maison d'artiste

Dernière mise à jour : févr. 17

Comme chaque semaine, je vous sélectionne 3 infos dans l'actualité immobilière.



C’est le cauchemar des hôtes Airbnb. Certains en ont fait un business très rentable. La Cour de justice de l'Union européenne donne raison à la ville de Paris. La Cour a validé une décision prise par la mairie de Paris qui tendait à réguler la location saisonnière dans la capitale. Et cet arrêt, cette décision va sans doute donner des idées à un grand nombre de métropoles françaises et européennes confrontées à une pénurie de logements. L’affaire jugée oppose la ville de Paris à deux propriétaires de studios utilisant Airbnb de manière intensive.


"Une réglementation nationale soumettant à autorisation la location, de manière répétée, d'un local destiné à l'habitation pour de courtes durées à une clientèle de passage, qui n'y élit pas domicile, est conforme au droit de l'Union"

Et la Cour de justice de l'UE basée à Luxembourg, de poursuivre :


"La lutte contre la pénurie de logements destinés à la location de longue durée constitue une raison impérieuse d'intérêt général justifiant une telle réglementation"


L'affaire en France n'est pas terminée. La ville de Paris va devoir apporter les preuves qu’il existe bien une pénurie de logements à louer. Premier effet de cette décision, Paris va pouvoir récupérer la recette des amendes pour location illégale qui étaient gelées. Il y en aurait pour plusieurs centaines de milliers d’euros. Cette somme va permettre de financer de nouveaux postes de contrôleurs, Paris compte aujourd’hui une quarantaine d'agents sur le terrain. Selon Airbnb, le nombre de logements loués à l'année via ses services serait de 4.100 alors que la municipalité parisienne estime entre 25.000 et 30.000 le nombre de ces logements qui échappent aux règles établies. À Paris, un propriétaire doit se déclarer en mairie et n’a pas le droit de louer - pour des séjours de courtes durées - plus de 120 jours par an. S’il veut le faire, il peut toujours, idem pour une résidence secondaire, mais il doit déclarer un changement d’usage et compenser en mettant en location longue durée un logement équivalent dans le même arrondissement. Et puis il y a des différences entre bailleurs, si vous êtes une personne physique ou une personne morale.


À Nice, le dispositif est assez similaire voire plus restrictif selon les détracteurs de l'arrêté municipal. Un conseil, mieux vaut bien se renseigner auprès de la mairie et auprès des professionnels de la location meublée touristique.


Source: Le Figaro

Keller Williams Worldwide a tenu son Mégacamp annuel, sa toute première convention 100% virtuelle pour cause de pandémie. C’était dans le Dowtown Theater d’Austin, Texas - siège du groupe - transformé en plateau de télé XXL. Pendant 3 jours, Gary Keller - en photo de Une - et son équipe ont partagé leurs prévisions sur le marché américain et global même. Je vous passe les détails et vous renvoie sur les sources suivantes. Sachez que KW poursuit son partenariat avec deux géants de la tech, Google et Facebook, partenariat historique qui permet aux agents, et à leurs clients, d’obtenir une excellente visibilité en ligne. Je vous laisse juge.


Source: Outfront





On termine avec cette très belle maison dans les environs de Los Angeles, en vente au prix raisonnable de 1500 dollars le m2. Maison assez récente, construite en 2010 pour quelqu’un de plutôt anonyme aux États-Unis mais très connu en France, je vais tout vous dire dans un instant. Cette maison qui vaut donc 1500 dollars/m2 fait tout de même 1000m2 habitables sur une petite parcelle arborée, à l’abri des regards. Donc 1000m2 ce qui donne un prix - un peu - moins abordable qu’il n’y parait. C’est la première fois qu’elle est en vente, son prix est de 17,9 millions de dollars, soit environ 15 millions d’euros. Il faut dire qu’elle est située dans le quartier huppé de Pacific Palisades, au bord de l’océan Atlantique. J’ai même l’adresse précise si ça vous intéresse: 789 Amalfi drive


Pourquoi je vous dis ça ? Parce que c’était la villa d’un certain Johnny Hallyday. Et sa veuve Laetitia n’a pas d’autre choix que de la mettre en vente pour solder la succession-fleuve du taulier disparu en décembre 2017. Johnny y a longtemps résidé, façade bois, séjour cathédrale, spa avec vue sur le canyon, piscine à débordement, salle de sport, sauna, cave à vin, et même une salle de spectacle intégrée de 18 places. Il a dû en faire quelques-uns de showcases privés... Cette maison est l’une des stars du moment sur le MLS - fichier de biens partagés - Californien.


Source: Coldwell Banker





L'intégralité de la saison 3 du podcast est à retrouver içi

0 commentaire