• Jean-Christophe DIMINO

Les acquéreurs aisés parient sur une baisse des prix de l'immobilier haut de gamme

Dernière mise à jour : févr. 17

Ma sélection des 3 infos de la semaine, pas indispensables mais à retenir tout de même dans l'actualité immobilière.



Y-aura-t-il un renversement de situation dans l’immobilier haut de gamme ? Oubliés les records enregistrés en 2019, cette fin d’année pourrait voir les prix baisser fortement. C’est du moins ce que prédisent une grande majorité d’acheteurs fortunés, interrogés par le site Belles Demeures (propriété du groupe Se Loger). Dans une étude Opinion Way réalisée en juin dernier auprès de 316 acheteurs représentatifs qui souhaitent investir en France, on apprend que 61% de ce panel anticipent une chute des prix de vente dans les six prochains mois. Dans les mêmes proportions, plus de 6 sur 10 s'attendent à une baisse d'au moins 10%. Arguments avancés ? La crise sanitaire toujours en vigueur et la situation économique qui pourrait s'enliser. Sans appel, ils sont 75% à anticiper une dégradation de l'économie française. C'est pourquoi 69% trouvent les prix actuels déconnectés du réel, et seuls 40% estiment que c'est le moment d'investir, contre 59% l'an dernier. L'immobilier haut de gamme commence généralement dans la tranche des 600 000 euros pour atteindre des sommets dans le luxe et l'hyper luxe. Alors opportunistes ou simplement réalistes, les futurs clients restent en embuscade. Dernier chiffre, 15% des investisseurs interrogés estiment que le contexte sera plus favorable qu'avant. De fait, 2 sur 10 déclarent avoir simplement reporté leur projet d'achat.

Source: Le Journal du Dimanche


Chaque semaine, retrouvez sur ce blog la version augmentée du podcast Avenue Gustave V

Dans ce contexte aux Etats-Unis, l'ancienne propriété d'un couple de stars, Brad Pitt et Jennifer Aniston, s'est vendue 23 millions de moins que le prix affiché. Soit 34% de négociation... Au départ 56 millions de dollars, et à la fin, à peine plus de 32 millions $. Au passage, l'honneur est sauf. Le vendeur a tout de même réalisé une plus value de 6 millions mais pour la petite histoire, c'est deux fois moins que le bonus réalisé à l'époque en 2006 par le couple d'acteurs Brad et Jennifer. Cette demeure de caractère de 1000m2 construite en 1934 est située à Beverly Hills, Los Angeles (Californie). Brad Pitt et Jennifer Aniston, le retour. Cet été, la presse people de Los Angeles sous entend que le couple se serait reformé. La maison qui fut le théâtre de leur première idylle ainsi revendue. Et si le mystérieux acheteur n'était autre que... enfin vous imaginez ? Ce serait une sacrée belle histoire.

Source: Los Angeles Times


Sinon, la propriété de Sean Connery à Nice est à vendre, si ça vous dit. Le Roc Fleuri, maison de style belle époque domine Nice et Villefranche-sur-mer: 1000m2, 6 niveaux, piscine à débordement creusée dans la roche, sur une terrain de 5000m. Pour s'offrir cette maison de James Bond, comptez 30 millions d'euros. Je n'ai pas (encore) le mandat mais je peux m'arranger pour vous la faire visiter...

Source: Capital


La version audio de cet article est à retrouver içi



0 commentaire