• Jean-Christophe DIMINO

Les biens qui se vendent vite, et les autres...

Mis à jour : juil. 6

On me pose souvent la question, comment expliquer cette inégalité de traitement ? Voici l'étude d'un cas réel dont je peux témoigner.



Pourquoi certains biens immobiliers se vendent rapidement alors que d'autres s'enlisent sur le marché ? Sans triomphalisme aucun, parce qu'il faut rester humble mais conscient de ses qualités, j'avais envie de partager ma dernière expérience en la matière : la vente d'une maison de ville dans un délai express, à des acquéreurs conquis au premier regard. Ou presque.


C'est une belle histoire qui est loin d'être une exception. Pour ma part, je constate que chaque année en moyenne 3 à 4 de mes transactions se réalisent très rapidement. Et le plus souvent au prix de vente demandé. Ce qui est encore le cas dans cet exemple précis. Sur le plan statistique, certains agents doivent peut-être faire mieux que moi. Peu importe en vérité. L'essentiel étant d'analyser pourquoi et comment ce genre de vente rapide se produit.


L'immobilier n'est pas une science exacte, mais une conjonction d'événements, une série d'actions qui mènent à des résultats. Je constate aussi que certaines attitudes ont plus de chances que d'autres de nous conduire à la réussite.


Nous voici donc dans le quartier tranquille des Poètes à Nice-nord. Une colline de quelques hectares, entre le boulevard Gorbella et le quartier de Saint-Maurice, sur laquelle sont posées une série de maisons bourgeoises datant du début du XXème siècle. Un cadre préservé qui renvoie à une époque révolue où coulait un cours d'eau tout proche, Le Gorbellon qui alimentait des cressonnières à perte de vue. Puis, la campagne a reculé et les premiers immeubles en béton ont poussé comme de la mauvaise herbe, à partir des années 1960.


Le coup de coeur immobilier, une question de répétition

Construite dans les années 1920, la maison qui nous occupe a tout pour plaire. Un produit prisé par les familles de la classe moyenne supérieure. Elle dispose d'un grand jardin, d'un bel ensoleillement et de beaucoup de volume à l'intérieur : 4 chambres, un séjour double, une salle à manger, un entresol, le tout sur environ 200m2 habitables répartis sur 3 niveaux.


Vous le voyez sur les images, elle a beaucoup de charme. Oui mais ce n'est pas toujours suffisant.


Les propriétaires ont juste eu l'intelligence de consulter en amont des professionnels de l'immobilier local, dont je fais partie. Ils ont simplement suivi nos recommandations : épurer la décoration, désencombrer, rafraîchir une partie de leur bien - peintures plafond et murs - dans le but de se démarquer du marché. Et surtout, le prix de commercialisation a été réfléchi, ajusté, âprement débattu même. Les clients auraient pu s'entêter. Faire au plus simple, gonfler le prix au delà du raisonnable, advienne que pourra. Non, ils ont choisi d'établir une stratégie claire. En résumé, ils ont bien préparé leur projet de vente. Cela dit, ils n'auraient jamais pensé que cela puisse aller aussi vite... Une fois le mandat de vente signé, j'ai mis mes clients dans la confidence et alerté mes collègues de l'agence kw. Tout s'est bien enchaîné.


La maison s'est vendue en quelques heures, dès la deuxième visite. Une famille venue de Montpellier a craqué littéralement sur cette maison qu'elle recherchait depuis des mois. Une transaction 100% Keller Williams en collaboration avec ma collègue Cécile Boyer. C'est ce qu'on appelle une vente longue... mais pour autant expresse : offre au prix déposée en janvier, compromis quelques semaines plus tard et signature à l'été. Vendeurs et acquéreurs se sont entendus sur ce timing qui les arrangeaient tous les deux, pour des raisons de calendrier scolaire d'un côté, pour se laisser le temps de trouver leur prochain bien de l'autre. Aujourd'hui, les deux familles sont dans les cartons. Remise des clés prévue le mois prochain.


Encore une belle histoire de transmission. C'est ce qui me motive chaque jour dans ce métier.



Alors, que retenir de ce cas d'école ?


1 / Bien préparer son projet de vente


2 / Consulter et accepter les recommandations de ceux qui maîtrisent leur marché


3 / Analyser les forces et les faiblesses de son bien


4 / Rectifier, améliorer ce qui peut l'être


5 / Croire aussi en la chance ;)


Si votre bien est sur le marché depuis trop longtemps sans trouver preneur, reprendre au 1/



Ce quartier des Poètes et celui de Chambrun regorge de biens - maison, appartements- très recherchés.

Parfaitement à l'aise avec cette partie Nord de Nice, c'est mon secteur de coeur depuis toujours.



Pour tout projet de vente ou d'achat sur Nice, contactez Jean-Christophe DIMINO - Agent KW

06 16 95 70 83 / jc.dimino@kwfrance.com




0 commentaire

Posts récents

Voir tout