• Jean-Christophe DIMINO

Protocole sanitaire, hôtel de luxe à Cap d'Ail et fantôme de Freddy

Comme chaque semaine, je vous sélectionne 3 infos dans l'actualité immobilière.



Heureux d’être de retour parmi vous, ça tombe bien avec la reprise autorisée des visites en présentiel comme on dit maintenant. Les visites suspendues pendant 1 mois ont fait leur retour le 28 novembre. Avec un certain nombre de nouvelles dispositions pour rassurer les autorités sanitaires.


Alors qu’on est tous désormais hydro-alcooliques, qu’on a tous bien compris les gestes de distanciation, il fallait en faire davantage. Voilà qui est fait.


On invite désormais les visiteurs à télécharger l’application Tous contre le Covid. On fait signer un bon de visite électronique. Et puis, l’agent immobilier qui organise doit aérer le bien15 minutes avant l’arrivée des clients et 15 minutes après. Pas plus de deux personnes par visite, pas plus de 30’ la visite montre en main. Et pas plus d’une visite d’un même bien par demi-journée. j’espère que vous avez bien tout retenu, interrogation surprise pour tout le monde…

Tant qu’ils ont la vue mer, certains sont prêts à tout. C’est un cas d’espèce dans l’hôtellerie de luxe et ça se passe sur la Côte d’Azur à deux pas de Monaco. Une future adresse de luxe parait-il qui devrait sortir de terre en 2025, où ça ? Au bord d’une voie ferrée… Je sais ça ne fait pas rêver mais dans ce coin là, il n’y a plus trop le choix. Ce projet concerne la commune de Cap D’Ail, à l’est de Nice, à la frontière avec la principauté de Monaco. Un futur hôtel de 130 chambres, en contrebas de la voie ferrée, bâti sur 6 niveaux, à flanc de colline et avec vue imprenable sur la Méditerranée. Un hôtel éco-conçu, dessiné par deux architectes Italiens, qui épousera, nous dit-on, les formes de la falaise. On a hâte de voir ça. Projet dévoilé ironie du sort en 2020 alors que toute l’industrie est à l’arrêt et pour quelques temps encore.


Source: Voyages d'Affaires


Musique pour finir, musique Maestro ! Vous aurez reconnu la voix de Freddy Mercury dans ce titre posthume, gravé sur le dernier album de Queen en 1995, le dernier avec son leader naturel.


Alors, pourquoi ce titre "A Winter’s Tale" ?


D’abord parce qu’il est sublime et méconnu. Une chanson de Noël de circonstance. Et puis parce que ce titre a une histoire. Il a été écrit à Montreux en Suisse, dans un appartement qui vient de d’être vendu aux enchères pour 2,5 millions de francs suisses, soit environ 2 millions 300 000 euros. Pas cher payé finalement ce 3 pièces sous les toits de 200m2 avec balcon et terrasse - cf image d'illustration.


Appartement dans un bâtiment très vieille Suisse posé sur les bords du lac Léman, brut de décoffrage. Ce grand 3 pièces est certes à rénover entièrement mais il ya la présence de Freddy qui plane dans les lieux. L’Artiste y a résidé quelques temps à la fin de sa vie. La vue sur le Lac lui a donc inspiré cette chanson sur laquelle on va se quitter, en attendant la semaine prochaine.


Source: L'illustré





L'intégralité de la saison 3 du podcast est à retrouver içi

0 commentaire