top of page
  • Photo du rédacteurJean-Christophe DIMINO

Tout savoir pour vendre son bien à un i-Buyer

Dernière mise à jour : 15 mai


carte de la zone à faibles émissions à Nice

Le i-buying, autrement dit l'achat immobilier instantané - ou presque - est un modèle commercial émergent dans l'univers du logement. Aux Etats-Unis où il a vu le jour, cela représenterait aujourd'hui autour de 1% des ventes annuelles. Voici un aperçu des avantages pour les vendeurs.


Historique

Le i-buying est apparu pour la première fois aux États-Unis au début des années 2010. La société Zillow a été l'une des pionnières dans ce domaine avec le lancement de son service "Zillow Offers" en 2018. Depuis lors, quelques entreprises, y compris des startups telles que Opendoor, Offerpad, et Redfin, ont rejoint le marché du i-buying. En France, la plateforme leader du marché créée en 2016, s'appelle Homeloop.


Avantages

1. Confort : Les acheteurs et les vendeurs peuvent effectuer des transactions immobilières entièrement en ligne, ce qui élimine de nombreux tracas associés à la vente traditionnelle de biens immobiliers, comme les visites, les négociations, etc.


2. Rapidité : Les transactions i-buying sont généralement rapides. Les vendeurs peuvent recevoir une offre de la plateforme sollicitée en quelques jours seulement, et la vente peut être conclue sous 30 à 40 jours, ce qui est nettement plus rapide que le processus traditionnel de vente immobilière.


3. Transparence des prix : Les plateformes de i-buying utilisent des algorithmes pour estimer le prix des maisons, ce qui rend le processus plus transparent et élimine souvent la nécessité de négociations complexes sur les prix.


4. Moins d'incertitude : Les offres des acheteurs en ligne sont souvent fermes et sans condition de financement, ce qui signifie que les vendeurs ont la certitude que la vente se fera à ce prix, éliminant ainsi le risque de désistement de dernière minute.


5. Moins de tracas : Avec le i-buying, les vendeurs évitent les tracas liés aux délais, aux risques de rétractation, aux réparations à effectuer avant la vente, aux nombreuses visites nécessaires et aux négociations parfois interminables avec les acheteurs potentiels.


6. Flexibilité : Les vendeurs peuvent souvent choisir la date de clôture qui leur convient le mieux, ce qui leur permet de planifier en conséquence.


7. Accès aux liquidités : Les vendeurs qui se trouvent dans des situations d'urgence (indivision, succession, crédit-relais) peuvent obtenir l'argent très rapidement, ce qui réduit d'autant le montant de leurs coûts de détention.


Précisons que le i-buying peut ne pas convenir à tous les vendeurs. Les propriétés situées dans des zones où le marché immobilier est moins dynamique ou celles nécessitant des réparations importantes peuvent ne pas être admissibles au i-buying. De plus, les frais associés au i-buying sont en moyenne deux fois plus élevés que les honoraires des agences immobilières traditionnelles.






0 commentaire

Comments


bottom of page